Vous habitez en ville, LombriCompostage ou compostage collectif?

Compostage et lombrics

Compostage et lombrics

Compostage et lombrics

En réponse à Mathias qui vit en immeuble, avec mon expérience de jardinière et Maître composteur et selon mon optique de vie naturelle, la meilleure solution est celle qui se rapproche le plus du fonctionnement naturel et donc qui ne consomme pas d’énergie. De plus ce sera également la plus économique, voire gratuite, car comme le dit fort justement mon fils « pour être écologique cela doit d’abord être économique ! »

La première solution est le lombricomposteur domestique, acheté dans le commerce ou tout simplement fait maison avec de la récupération (caisses de poissonnier, tiroirs bois ou autres) et avec les composantes suivantes :
1) Préparer 2 bacs à superposer et prévoir un 3ème pour la suite, leur plancher étant perforé pour permettre aux lombrics de circuler, et surtout au jus de compost de s’évacuer vers le bac du bas. Tapisser le fond des bacs (sauf le 1er !) avec des morceaux de serpillière, carton ou feuilles/herbes sèches ;
2) Le 1er bac tout en bas, doit être surélevé et pourvu d’un petit robinet pour pouvoir récupérer le compost liquide ou thé de compost ;
3) Pour amorcer le processus de compostage, plutôt que d’aller acheter des lombrics, je conseille de récupérer un petit sachet de crottin de cheval ou d’âne encore assez frais, car il contient potentiellement les œufs et larves des insectes et autres décomposeurs qui vont faire tout le travail du compostage, sous réserve de veiller à avoir une aération et une humidité suffisantes et sans excès. .. le plus simplement du monde, par tes apports réguliers de restes de cuisines et en soulevant par la même occasion le couvercle qui ne doit pas être totalement hermétique.
4) Démarrer en déposant une couche de crottin puis les restes de cuisines dans le 2nd bac (dont le fond est perforé et tapissé d’une fine couche de matière carbonée), et recouvrir ces dépôts avec une bonne couche de feuilles ou herbes sèches, afin d’éviter le dessèchement mais aussi d’attirer ou de développer des insectes indésirables. .. par exemple, des moucherons attirés par les épluchures sucrées des fruits etc…
5) Par la suite, lorsqu’une première couche aura été complétée en rajoutant au fil des jours d’autres restes sous la « couverture », tu pourras selon la hauteur de ton bac soit démarrer une 2nde couche avec de nouveaux restes et une nouvelle couverture de matières carbonées, soit démarrer un 2nd bac de la même manière que ci-dessus.
6) Enfin, prévoir un couvercle sur le dernier bac du dessus afin d’éviter les évasions, mais en veillant à ce qu’il laisse passer un peu d’air !
Un lombricomposteur ne pose pas de problème d’odeur pour autant qu’il soit dans des conditions normales de fonctionnement, c’est-à-dire pas d’excès de matières molles et humides, d’où l’importance de l’écoulement du liquide, de l’alternance avec la ou les couches de matières sèches, et la circulation de l’air.
Le crottin lui-même ne pose pas de problème d’odeur désagréable, dès lors que l’urine est évaporée.

La 2nde solution que tu évoques également, c’est le composteur en plein air, qui est plus simple à gérer puisqu’il s’installe en plein air, donc les éventuels petits désagréments potentiels sont moins dérangeants. Dans le cas du compostage collectif en bas d’immeuble, pour que ce soit une réussite, il faut l’assentiment de la copropriété et le soutien ainsi que la participation active et motivée d’un minimum de résidents. C’est tout à fait réalisable avec une petite équipe de démarrage et vous avez la possibilité de faire une petite formation de Guide composteur avec l’ADEME ou la Communauté de Communes dont vous dépendez, pour acquérir des bases solides et du matériel pédagogique pour accompagner l’installation et la suite…
J’espère avoir répondu à tes interrogations. Tiens moi au courant et n’hésites pas à me solliciter !
Amicalement, Catherine

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :