RECYCLAGE DE NOS DÉCHETS ORGANIQUES : de l’or pour nos jardins !

L’automne est une saison propice au mûrissement des projets ! 

 

Voici quelques bonnes idées tirées des expériences de ces dernières années aux Jardins De Tara. Petit rappel essentiel, en ces temps où la gestion des « déchets » pose bien des soucis en termes d’écologie et de budget, TOUS NOS DÉCHETS ORGANIQUES, c’est-à-dire issus d’organismes vivants (végétaux ou animaux), quel que soit leur état (frais, sec, souillé ou dégradé), SONT COMPOSTABLES  ! Il s’agit des déchets de la cuisine, du jardin, des sous-produits d’élevage etc…

Pourtant, ils représentent encore 30% du contenu de la poubelle générale : quel gaspillage !

Autrefois, toutes les matières, à tous les stades de leur existence, étaient considérées comme des ressources. Elles avaient donc une valeur et étaient recyclées sur place, avec pour avantage de réaliser des économies de temps et d’argent.

Aujourd’hui, avec nos nouveaux modes de vie et de consommation, nous croulons sous le poids de nos résidus… Alors, par manque de temps, d’espace ou par commodité, nous en sommes arrivés à les considérer comme des « déchets » que l’on dépose dans des poubelles ou en déchetterie… Or un tel comportement a un coût! 

Pour les déchets ménagers : de 120 à 200 € la tonne, avecl’acheminement depuis la collecte en porte à porte, en passant par le traitement le plus souvent par incinération, jusqu’au stockage en centres d’enfouissement techniques, au détriment de la salubrité de notre environnement. Pour les déchets verts: 30 à 80 € la tonne avec l’acheminement depuis la collecte en déchetterie,jusqu’au compostage collectif.

Alors, si ce n’est déjà fait, lancez vous et compostez vos déchets organiques chez vous ! 

Le compostage comment ça marche ? 

Le compost est le résultat d’une transformation biologique de la matière organique, sous l’action d’organismes vivants, micro-organismes (bactéries, mycéliums de champignons…) et macroorganismes (lombrics, cloportes, iules, gloméris, autres insectes et larves, gastéropodes, acariens etc…),  qui se développent naturellement dès lors qu’ils sont en présence d’un milieu suffisamment réchauffé, humide et aéré. 

Pour optimiser le résultat et se faciliter la tâche, il s’agit de s’organiser afin de bien équilibrer les apports successifs entre les matières carbonnées dites « brunes », qui sont dures et sèches, et les matières azotées dites « vertes », qui sont molles et humides.

On commence, à même le sol griffé, avec une couche de matières brunes, puis on alterne successivement les couches, en prenant soin de toujours finir avec une couche de matières brunes sur le dessus, en protection, tout comme le paillage sur le sol du jardin. 

Lorsque les déchets verts du jardin sont très abondants, au moment des tailles, des tontes etc… on peut les stocker en réserve pour des besoins ultérieurs. Par la suite, selon leur état, ils pourront être incorporés en matières vertes ou brunes. On peut aussi les mettre à composter directement en place dans les plates bandes ou en buttes, en recouvrant d’une couche de matières brunes en guise de paillage. 

Quant aux matières dures et sèches, elles constituent une excellente couverture, ou paillage, pour protéger le sol de nos plates bandes contre les agressions du soleil, du vent et de la pluie, pour limiter l’évaporation de l’eau et ainsi optimiser les arrosages, et enfin pour limiter le développement des herbes indésirables…  

Alors que ce soit en tas, entre des palettes, en silos ou en place, recyclons nos matières organiques sous forme de composts, de paillis et de cultures sur buttes.

Et vous, où en êtes-vous avec le recyclage de vos déchets organiques ?

Si vous ne connaissez pas encore nos jardins expérimentaux implantés en pleine garrigue, venez découvrir, lors d’un prochain stage sur le site, nos techniques pour cultiver arbres, arbustes, plantes d’ornement et potagères, aromatiques et médicinales, en harmonie avec le milieu naturel méditerranéen!

Au plaisir de vous retrouver sur le terrain ou bien en ligne,

Cath’Naturelle 

A méditer : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

3 commentaires sur “RECYCLAGE DE NOS DÉCHETS ORGANIQUES : de l’or pour nos jardins !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :